Retour au blog
Rédigé le novembre 22, 2021
Accueil » Le blog actus pour les CSE » Guide du CSE » Comment réussir son mandat CSE ?

Comment réussir son mandat CSE ?

Vous êtes nouvel élu et vous vous posez de nombreuses questions sur l’exercice d’un mandat CSE. Surtout, ne paniquez pas ! Respirez, prenez une bonne inspiration… DeltaCE est là pour vous conseiller.

Gérer un comité social et économique n’est pas de tout repos. Vous vous confrontez aux exigences des salariés, qui attendent de votre mandat CSE des changements envers leurs conditions de travail, leurs avantages, leurs vies professionnelles etc… et la direction qui pourrait avoir tendance à négliger vos recommandations. N’oubliez pas que vous avez été élu ! Vos propositions et votre envie d’améliorer l’organisation dans laquelle vous exercez vous ont amené à cette élection tant attendue.

En revanche, tout reste encore à réaliser ! Soit vous récupérez le flambeau, votre responsabilité est donc d’améliorer les systèmes établis lors des mandats précédents. Soit vous partez de zéro, et là c’est une autre histoire… Mais qu’importe votre situation, vous aspirez à marquer votre mandat comité d’entreprise par de nombreuses améliorations.

La fonction d’élu se professionnalise. Il faut que l’élu CSE soit expert-comptable, manager, juriste, qu’il assure la sécurité des conditions de travail etc… D’où l’importance de la formation !

Isabelle Maisonneuve

Conseil n°1 : Se former

Acquérir des connaissances juridiques est bénéfiques. Ces connaissances vous servent lors des négociations avec la direction. De plus, ce savoir juridique vous permet d’obtenir plus de réponses de la part de la direction. C’est ainsi que se tenir informé des nouvelles lois et des réformes mises en place vous est favorable pour maintenir votre direction stratégique

Il arrive que les employeurs, jouent de la méconnaissance des textes des élus. C’est le cas de l’ordre du jour par exemple. Placer une question à l’ordre du jour en “questions diverses” n’oblige en aucun cas l’employeur à répondre à cette question. Ce sont ces légères informations, aussi futiles qu’elles soient, qu’il faut connaître. Il est donc essentiel pour un élu CSE de se former régulièrement, et d’accumuler un maximum d’informations pour réussir au mieux son mandat comité d’entreprise.

Les consultations ponctuelles obligent l’employeur à consulter les élus dès lors qu’un projet important dans l’entreprise impacte la situation financière, juridique et les conditions de travail des salariés… Ordonnances macron article L2312-8

Conseil n°2 : Solliciter l’expertise

Juristes, expert-comptables et tous les professionnels en général, possèdent un vocabulaire très spécifique. Il faut parfois plusieurs années avant de le maîtriser. La bonne nouvelle, c’est que ces professionnels ont la capacité de vulgariser leur jargon. En tant qu’élus CSE, vous pouvez bénéficier de cette expertise

Savoir se faire accompagner est une grande qualité. Pensez à vous entourer de professionnels pouvant vous guider tout au long de votre mandat comité d’entreprise. De cette manière, vous pourrez prendre les bonnes décisions concernant la gestion de votre CSE.

Les modifications apportées par les ordonnances Macron concernent les orientations stratégiques de l’entreprise, ou le droit d’alerte économique. Pour leur financement, 80% est dû à la charge de l’employeur et 20% à la charge du CSE sur le budget de fonctionnement. Modification de la loi Rebsamen du 17 Août 2015

Conseil n°3 : Se préparer

Se préparer est une phase fondamentale dans la réalisation d’une mission. Vous avez un projet précis concernant votre CSE ? Faite le nécessaire pour avoir une vision, à la fois globale et approfondie, de vos problématiques. Imprégnez-vous des sujets abordés pour les communiquer efficacement. 

Bien se préparer consiste aussi à suivre des formations, ou encore, faire appel à des professionnels détenant une haute expertise. Vous pourrez ainsi construire et mettre en place des projets de grande envergure, durant toute la durée de votre mandat CSE.

Conseil n°4 : Être diplomate

Évitez le frontal ! ça ne sert à rien d’aller au combat durant votre mandat CSE. c’est même une pratique qui a tendance à braquer la direction. Restez diplomate en toute circonstance, et vos négociations obtiendront plus de réponses et d’avantages.

N’agissez jamais sur un coup de tête. À la réception d’un mail un peu houleux venant de la direction, il ne faut pas répondre immédiatement. Il est plus sage d’appeler son juriste, d’en discuter avec les autres élus, et de préparer une réponse argumentée. Dans votre négociation, alliez notamment les arguments juridiques et les arguments factuels .

Conseil n°5 : Faire circuler l’information

Donnez du sens à vos projet en, précisant leur significations, les objectifs mis en places et les résultats attendues. De même, dans le sens inverse, soyez à l’écoute ! Vos bénéficiaires font preuve d’intérêt pour un sujet en particulier, renseignez-vous et arborez les possibilités pour améliorer votre CSE.

Votre rôle d’élu CSE est d’être la passerelle entre employés et employeur. Soyez davantage ! En devenant une plateforme d’information réactive et pleine d’énergie, vous pouvez ainsi transmettre les bonnes idées auprès des personnes décisives. Ce qui, à terme, aura un effet boule de neige sur le progrès et la réussite de votre mandat CSE.

Cet article vous a plu ? Partagez-le :


Envie de découvrir notre solution CSE ?

Offrez les meilleurs avantages et gagnez du temps grâce une solution qui associe site internet, application mobile, chèque cadeau et offres de billetterie
New call-to-action

Nos formules, adaptées à chaque besoin

Parce que chaque comité d'entreprise est différent, nous avons conçu des offres à votre mesure.
Découvrir nos offres